Intégralité du texte de présentation

des membres et du programme de la liste


CAP Pour Saint-Paul-de-Vence

conduite par

Jean-Pierre Camilla

lors de la réunion publique du 5 mars 2020



Pour ceux qui ne me connaissent pas encore,

Je suis né à Saint-Paul.

J’ai toujours habité le village.

Je compte 40 ans de vie associative et 25 ans de mandat électoral, en tant que conseiller municipal, adjoint puis 1er adjoint, au service des saint-paulois.

J’ai fait toute ma carrière chez Air France et suis jeune retraité depuis 2 ans.

Je suis donc disponible pour assumer mes futures fonctions de maire.

Je connais profondément tous nos quartiers.

Je rencontre quotidiennement les habitants de Saint-Paul depuis de nombreuses années.

Je sais parfaitement les atouts et les forces de notre commune.

Ma connaissance très concrète des dossiers me permet d’avancer avec sérénité.

Les projets que je vais vous présenter sont ambitieux, réalisables et pragmatiques, lucides et enthousiastes.

Ces engagements que nous prenons pour vous, nous les tiendrons, pour renforcer l’identité, le prestige de notre commune et préserver l’art de vivre que nous souhaitons transmettre avec fierté à nos enfants.

 

Pour porter avec moi ce programme, j’appelle mes colistiers à me rejoindre.

 

François Barthes

  • Votre représentant sur la route des Serres. Il va s’impliquer pour le tourisme et la culture.

Pascal Biscroma

  • Village. Il sera particulièrement investi dans le monde associatif

Edith Cauvin

  • La Calada – Le Cercle. Actuellement en charge à l’enfance et au sport

Frank Chevalier

  • Les Serres. Actuellement en charge aux affaires sociales

Sylvie Collet

  • Gardettes - Fumerates. S’est investie dans l’urbanisme et activement participé à la rédaction du PLU.

Sandrine Dalmasso

  • Saint-Etienne. Depuis longtemps investie dans l’école.

Christelle Dumont

  • Malvan. Etait présidente de l’AIPE et déléguée de parents d’élèves.

Jean-Pierre Gastaud

  • Versaille. Avocat de métier, pointure juridique

Nadine Guigonnet

  • Le Cercle. Elle sera notre lien entre les familles et les acteurs sociaux.

Laurence Hartmann

  • Gardettes. Laurence continuera à apporter son expérience sur les enjeux de notre territoire et son attractivité.

Catherine Houzé

  • Gardettes Sine. Fondatrice de la Biennale, aura en charge la culture et le patrimoine.

Christophe Lefebvre

  • Les Serres. Professeur d’arts martiaux, impliqué dans le milieu associatif et sportif.

Véronique Lonziano

  • Les Espinets – Bastide Rouge. Travaillera au rayonnement de Saint-Paul

Marc Nuttin

  • Gardettes Sine. Apportera ses compétences en matière de finances.

Jean-Louis Raffaelli

  • Pounchounière - Rome. Président des Volontaires du Sang de Saint-Paul-La Colle. Référent auprès des présidents des Voisins Vigilants dans les différents quartiers.

Mathieu Rousseau

  • Les Serres. Sa formation en urbanisme le dirige tout naturellement vers ce domaine de compétence.

François Roux

  • Village. Tout naturellement, François sera de bon conseil sur le tourisme.

Pascal Staccinii

  • Malvan – Versaille. Travaillera avec Marc pour la santé financière de notre commune.

Catherine Faust-Tobiasse

  • Route de la Colle Fontmurado. Consacrera ses compétences à l’évènementiel.

Sylvie Tolle

  • Malvan – Versaille. S’investira pour les défis écologiques de la commune.

Natacha Tosti

  • Malvan. Sensible au bien-être, elle saura s’investir aussi dans l‘environnement.

Alain Vado

  • Malvan-Pounchounière. Pour sa connaissance de la commune, il sera mon binôme aux travaux

Céline Voisin

  • Village – La Tour. Solidarités et relations intergénérationnelles seront au cœur de son engagement.

Alex Zuliani

Les Espinets – Peyre Long. Président du COF, il s’investira dans l’évènementiel et la pérennisation de nos fêtes patronales.


C’est une équipe compétente, expérimentée et représentative du territoire.

Elle sera opérationnelle dès le lendemain de l’élection.

Pour plus d’efficacité, de réactivité, et de disponibilité, les conseillers municipaux travailleront en binômes et avec une vision transversale sur tous les dossiers et une démarche de travail participatif.

 

Avec une campagne digne, j’ai la conviction et la certitude de pouvoir incarner avec mon équipe une nouvelle dynamique, un nouvel élan, auxquelles vous aspirez tous.

Cette dignité n’a pas été l’apanage de tous.

Nous avons subi de nombreuses attaques de tout bord et une campagne de dénigrement systématique, tant sur notre bilan, que sur nos supposés manque d’ambition, de vision et de rigueur financière.

Il y a quelques mois encore la présence au village de mes concurrents se signalait… par leur absence.

Depuis, ils ont visiblement tout compris du fonctionnement d’une mairie et de la gestion d’une commune touristique…

Merci à Nice-Matin d’être présent ce soir.

 

Il parait que nous faisons une Politique de la chaise vide à la CASA.

Tout au long du mandat, nous avons été en ligne directe avec le Président de la CASA , Jean Léonetti.

Tous les services de la mairie travaillent en étroite collaboration avec les services de la CASA.

Joseph Le Chapelain, vice-président de la CASA, au Tourisme, a présidé toutes les commissions Tourisme et honoré toutes ses convocations, sauf lorsqu’il était hospitalisé.


Il parait que nos projets de Logements Sociaux sont démesurés.

Vous voulez vous loger ? Vous voulez que vos enfants restent à Saint-Paul, que vos parents finissent leurs jours près de vous, et vos employés vivent à proximité de leur lieu de travail ? Avez-vous la solution ?

Cette problématique ne date pas d'hier, cela fait 10 ans que nous cherchons des réponses.

Le terrain du Malvan a été mis en zone réservée par l’ancienne mandature.

Il était en vente et nous devions prendre une décision :

-     soit l’acheter,

-     soit le laisser à un promoteur qui aurait construit 120 logements.

L’achat a été fait au travers des établissements publics fonciers ce qui nous a permis de ne porter aucune dépense.

Et nous avons pu batailler pour limiter à 80 le nombre de logements avec 2 parkings chacun.

Les impacts environnementaux du projet ont été particulièrement étudiés et validés.

Pour exemple un bac de rétention d’eau pluviale de 900m3 est prévu, soit 10 belles piscines.

La liste d’attente de saint-paulois ayant déposé une demande de logement au Hameau du Malvan est déjà longue.

 

Il parait que nos dépenses ne sont pas maitrisées et que nous manquons de rigueur financière

Il n’est pas raisonnable de croire qu’une municipalité se gère comme une entreprise.

Le personnel de mairie n'est pas une variable d’ajustement : dans une commune, c’est lui qui assure la qualité du service public.

Vous voulez supprimer la crèche, le centre de loisirs pour vos enfants, la police municipale ?

Vous voulez remplacer les cuisiniers du self de l’école par Sodexho ?

Pas nous.

Je suis déterminé à offrir un maximum de services aux saint-paulois.

C'est mal connaître notre maire sortant Joseph Le Chapelain de penser que notre équipe a manqué de rigueur financière.

La mandature qui se termine a été la plus difficile à vivre : nous avons subi la baisse drastique des dotations de l’état (divisée par 3, elle est passée de 519.000 € en 2014 à 166.000 € en 2018), les obligations règlementaires nouvelles, l’augmentation conséquente de nos versements solidaires aux communes plus défavorisées, l’incertitude quant au versement des taxes locales.

Et cela ne va pas s’arranger.

Une analyse de nos finances a été réalisée par la Direction des Finances Publiques sur la période 2014-2018.

Ainsi l'inspecteur divisionnaire des finances publiques a conclu :

Je cite : “ L'évolution de la situation financière de Saint-Paul-de-Vence observée sur la période 2014 2018 est tout à fait favorable et positionne la commune dans une situation confortable à la fin de l'année 2018. Si je devais résumer en un mot l'évolution et la situation actuelle de la commune, c'est une situation financière globalement enviable.

Nul besoin de faire de dépenses supplémentaires pour faire un audit.

Nous avons la chance d’être une commune touristique, classée station de tourisme

La contrepartie de ce label c’est d’avoir plus de charges de personnel, une police municipale plus importante, et des services techniques fortement impliqués.

Mais c’est aussi une source de rentrées financières pour la commune (taxe de séjour, taxes de mutation foncière et recettes stationnement pour un total de l’ordre de …. Tenez-vous bien …. 1.700.000 euros)

N’oubliez pas que c’est aussi le poumon économique de Saint-Paul !

Si certains regrettent que Saint-Paul soit une commune touristique, moi, j’en suis fier !

 

Il y a 3 types de programmes électoraux,

le programme du menteur,

le programme de l'utopique et le programme du réaliste.

 

Une fois élu le menteur n’en a plus rien à faire, il est élu,

le rêveur se réveille et tombe de haut

et le réaliste, lui, se met au travail.

 

L'équipe CAP pour Saint-Paul a travaillé sur un programme ambitieux, enthousiaste, lucide et réaliste.

Nous avons des idées, et nous avons aussi les projets pour les mettre en œuvre.

 

Vous avez reçu notre programme.

Inutile de vous relire l’intégralité de notre programme, ce serait trop long, mais je vais reprendre quelques points qui me semblent importants.

 

Notre programme s’articule autour de 7 priorités.

 

1 - CAP vers le service aux citoyens


Le service aux saint-paulois est ma priorité.

Nous allons mettre en place les outils, dont un « Allo-Mairie », pour garantir nos réponses à vos demandes.

Un élu sera en charge du suivi de toutes vos requêtes pour plus d’efficacité et de réactivité.

Nous installerons un écran numérique d’information municipale.

De plus en plus de compétences vont à la CASA.

Nous mettrons en place un lien pour pouvoir répondre à vos problématiques déchets, eau, assainissement et gestion des cours d’eau.

Mais le plus important reste votre sécurité.

Nous sommes passés de 13 caméras de surveillance à 32 en 2020. L’extension de ce parc de caméras fait partie d’un plan pluriannuel qui sera reconduit pour équiper tous les quartiers de Saint-Paul.

Dans la mesure du possible, avec les règles qui nous sont imposées, nous allons renforcer la sécurité sur nos routes, notamment au carrefour Serres-Pounchounière au niveau de la crèche, avec l’étude de feux intelligents.

 

2 - CAP vers la transition écologique


Nos enfants vivront dans la commune que nous aurons laissée.

Chacun de nous a conscience des enjeux environnementaux.

Notre nouveau Plan Local d’Urbanisme a pris en compte cette dimension écologique, plusieurs décisions dans ce sens ont été prises pour protéger notre biodiversité, avec l’augmentation importante de la végétalisation, les trames vertes, les terrains agricoles et la protection de nos forêts.

 

L’écologie se professionnalise :

Sylvie Tolle, dont c’est le métier, a rejoint notre équipe et va vous parler de nos projets.

 

Inscrire Saint Paul dans les défis de demain et nous permettre d’agir aujourd’hui en faveur de la transition écologique, c’est ce que ce programme ambitionne.

Nous avons travaillé sur les différents leviers que peux mettre en œuvre une commune.

Nous avons identifié plusieurs thèmes et chacun a été décliné en objectifs spécifiques à notre territoire avec des actions mesurables et réalistes.

L’ambition de Cap Pour Saint Paul est de faire de notre commune un territoire sobre en énergie, respectueux du vivant et innovant en termes de mobilité.

L’énergie : enjeu de taille pour une commune qui doit gérer ses équipements et sa voirie, enjeu économique mais également écologique.

Nous poursuivrons les campagnes de relamping pour équiper la totalité des installations en LED.

Nous adapterons également l’intensité en fonction des besoins.

Nous inscrirons également cette sobriété énergétique comme donnée d’entrée dans tous nos projets à venir.

La mobilité :

Parce que nous sommes tous conscient que nous devons faire évoluer nos habitudes en matière de déplacement, une borne pour véhicules électriques sera installé aux abords du village.

Nous travaillerons en partenariat avec l’école pour élaborer ensemble un plan de déplacement scolaire qui mettra en avant une mobilité plus douce … peut être en repensant nos sentiers pédestres.

Autre sujet qui nous tient particulièrement à cœur est la biodiversité.

Améliorer la connaissance sur notre environnement est primordial pour préserver notre cadre de vie. Travailler main dans la main avec la LPO pour mieux connaitre le vivant qui nous entoure répond à un enjeu de préservation.

Sensibiliser les plus jeunes, les impliquer dans les décisions qui les impacteront demain nous semble là encore la solution.

Renforcer les actions toujours plus respectueuses dans les gestions de nos espaces verts en allant dans une démarche 0 phyto.

Mais également remettre en place des moyens de contrôle des populations de pigeons qui sont à l’origine de nombreux désagréments pour la salubrité de notre village.

Bref, je pourrais continuer à vous énumérer toutes nos ambitions en matière d’environnement, vous parler d’exemplarité dans notre politique d’achat, ou encore développer notre volonté de circuit court pour la cantine scolaire.

Je conclurais cette intervention sur la magnifique opportunité que nous avons de faire basculer notre commune vers une transition écologique. Et de pouvoir au travers de ce programme, faire rayonner également Saint Paul sur sa gestion et son exemplarité environnementale.

 

3 – CAP vers les solidarités et la cohésion sociale

 

La solidarité est une vraie mission du service public.

Toute notre action vise à mettre en place un mieux-vivre ensemble.

Notre objectif aujourd’hui, c’est de garder notre CCAS.

C’est une compétence qui pourrait être transférée à la CASA.

Nous continuerons à assurer le maintien à domicile des personnes âgées ou en situation de handicap, notamment grâce au portage des repas à domicile, à l’aide au transport et aux démarches.

Nous développerons les rencontres intergénérationnelles et les temps de partage entre enfants, adolescents et aînés.

 

4 – CAP vers l’attractivité de notre territoire

 

Nous avons des responsabilités envers notre patrimoine exceptionnel tant historique que culturel.

Nous devons le sauvegarder et le promouvoir.

Nous allons mettre en place un plan pluriannuel de restauration de notre patrimoine local en partenariat avec la fondation du patrimoine :

les travaux de la Chapelle Saint-Michel sont en cours,  des études sont lancées pour la Chapelle Saint-Claire.

C’est un début.

Nous requalifierons le musée d’histoire local pour en faire un espace muséal destiné à accueillir la collection Verdet dont nous avons commencé la valorisation et y présenter des expositions de qualité.

Nous pérenniserons la résidence d’artistes du Clos de Tantine.

 

5 – CAP vers le soutien et la création d’activités

 

Bien que l’économie soit du ressort de l’intercommunalité, nous mènerons une politique volontaire en faveur du commerce et de l’artisanat.

Nous réengagerons une réflexion avec les propriétaires de terrains de notre zone économique Boulevard Sauvaigo.

En partenariat avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et en signant une charte de soutien à l’activité économique de proximité, nous encouragerons l’installation d’artisans.

 

6 - CAP pour des ressources innovantes et des dépenses raisonnées

 

Face aux baisses de dotation de l’État, pour continuer à augmenter le niveau de service aux usagers, nous allons faire preuve d’ingéniosité.

Je passe la parole à Pascal Staccini qui va tout vous dire sur la Fondation PACTE

 

Vous l’avez entendu, le rapport de l’inspection des finances nous dit que la santé financière de notre commune est excellente. C’est très rassurant pour tout le monde en particulier pour ceux qui ne cessent d’affirmer le contraire.

Pour autant, il nous faut rester vigilant dans la gestion prévisionnelle et dans l’exécution au quotidien de nos dépenses.

Joseph Le Chapelain nous a appris cette rigueur et nous allons poursuivre en ce sens avec Jean-Pierre Camilla.

Sachez également que tous les services publics DOIVENT S’ENGAGER les uns après les autres dans une démarche de fiabilisation des comptes et d’évaluation du risque financier. C’est un peu technique, pardonnez-moi. Mais nous n’y échapperons pas et nous devons nous préparer.

Nous le savons tous. Les finances sont le nerf de la guerre.

LA QUESTION QUE VOUS VOUS POSEZ EST DONC : comment financer le quotidien mais aussi tous les projets que nous vous présentons ce soir ?

COMMENT FINANCER nos projets quand on sait que l’Etat va continuer de se désengager, avec une diminution de la dotation globale de fonctionnement à laquelle va s’ajouter la baisse à venir des rentrées d’argent (suppression de la taxe d’habitation).

La première chose est que nous vous proposons la mise en place d’une fondation pour attirer les fonds privés et le mécénat. Le nom que nous avons donné a cette fondation symbolise tout à la fois l’engagement que l’on prend avec vous et résume aussi les grands axes de notre programme : la fondation PACTE

P pour Patrimoine - A pour Avenir - C pour Culture - T pour Transition - E pour Environnement

Nous avons plusieurs options et VOUS POUVEZ ETRE CERTAINS QUE nous allons mobiliser tous les acteurs possibles et imaginables pour y arriver.

La seconde chose est que nous allons renforcer notre veille permanente d’appels à financement pour y inscrire certains de nos projets. Nous sommes devenus experts pour aller chercher des fonds européens. Nous allons continuer, et surveiller tous les guichets locaux, régionaux et nationaux.

La troisième chose et je m’arrêterai là Jean-Pierre, concerne la planification de notre budget. Nous allons mettre en place une programmation pluriannuelle de nos projets et l’inscrire dans notre état prévisionnel des recettes et des dépenses.

En RESUME, concernant la partie finances, 4 points forts : RIGUEUR et VIGILANCE, CREATION DE LA FONDATION PACTE, RECHERCHE DE NOUVEAUX GUICHETS DE FINANCEMENT et PLANIFICATION PLURI-ANNUELLE.

 

7 - CAP vers la concertation et la participation

 

Nous souhaitons vous mettre au cœur de l’action municipale.

Nous retransmettrons le Conseil Municipal en direct sur Internet pour que chacun puisse être informé en temps réel.

Nous organiserons des commissions participatives pour développer vos projets et soutenir les initiatives venues du terrain.

Pour les mettre en œuvre, nous prévoirons annuellement une enveloppe budgétaire



Conservez ce programme. Je vous donne rendez-vous dans 6 ans et vous pourrez constater que notre programme a été réalisé car il est réfléchi et réalisable.


Vous l’avez compris, nous sommes déterminés à remporter ces élections pour vous et avec vous.

Merci d’avoir consacré un peu de votre temps en pleine semaine pour venir nous rencontrer.

Merci à mes colistiers avec lesquels nous avons construit ce beau projet que nous allons mener, pour vous et avec vous, à la victoire.

 

Je vous donne rendez-vous dimanche 15 mars ici même pour l’élection.

Un seul bulletin dans l’urne pour un seul tour, celui de la liste Cap pour Saint-Paul-de-Vence